Trois bouquins et Un carnet

9/05/2015



Aujourd'hui de passage dans l'antre où sont stockées toutes mes affaires depuis le début de ma vadrouille, c'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai retrouvé mes bouquins. Tu sais, comme quand tu recroises un habitué du bar où tu es toi même habitué. Pas vraiment besoin de lui parler pour se sentir tout d'un coup plus serein. Il est là, tu le sais, et tu es bien, tout simplement. 
Du coup, j'ai décidé de vous parler de trois d'entre eux qui me tiennent particulièrement à coeur (dont un que je viens de recevoir, et un autre que je n'ai malheureusement toujours pas fini, mais on ne relèvera pas) et aussi d'un carnet sans prétention que je prends beaucoup de plaisir à tenir à jour.

Fables Psychiatriques
Darryl Cunningham




Normalement, je ne suis absolument pas attirée par les Bandes Dessinées. Je pense que j'ai fait un blocage dans mon enfance avec Astérix et Tintin (ne me jugez pas) que je suis encore incapable de dépasser. Du coup, lorsque vous me tendez une Bande Dessinée, aussi cool soit elle, je commence déjà à bailler (excusez mon côté vieille conne).
Mais comme chaque règle, la mienne a une exception. Une très jolie exception. Fables Psychiatriques de Darryl Cunningham se confronte avec humanité aux préjugés sur les maladies mentales et replace patiemment la différence entre l'individu et sa maladie. Une jolie façon de se replacer face à cette obscure particularité, si tabou en France, qu'est la maladie mentale. 
Darryl Cunningham né en 1960 en Angleterre, est photographe, dessinateur et sculpteur. Mais a aussi été aide soignant en psychiatrie où il a vécu les expériences très bien décrites dans "Fables Psychiatriques".
C'est un livre très facile d'accès, qui vous permettra de voir complètement autrement les malades à l'avenir.

Histoire Illustrée du Tatouage à Travers le Monde
Maarten Hesselt Van Dinter




Comme vous vous en doutez, le tatouage fait partie de mes passions les plus ancrées (encrées ? ohohoh). Mais ce qui me fascine réellement dans le tatouage, c'est son histoire, sa place dans les civilisations, le chemin qu'il a parcouru, l'évolution de son esthétisme. "Tatouage à Travers le monde" est un bouquin très abouti qui parcourt le monde et le temps pour comprendre tout le cheminement de cet art ancestral, au travers d'un travail de recherche assez hallucinant, mené d'une main de maître par Maarten Hesselt Van Dinter.
Les images de référence sont très bien choisies, l'ouvrage est harmonieux et très complet. Il coûte un peu cher, mais l'amoureux du tatouage qui sommeille en vous sera d'accord avec moi pour dire qu'il vaut son prix.

Le Cabinet du Docteur Black
E. B. Hudspeth





"Premier livre de l'Américain E.B. Hudspeth, raconte la vie d'un savant inventeur d'hybrides et fait l'apologie des freaks. Un véritable petit ovni....
Si les monstres hantent à ce point l'art et l'humanité, qui semble les avoir créés pour les maintenir à distance et mieux les exorciser, c'est qu'ils font peut-être intrinsèquement partie d'elle-même : projections fantasmagoriques de notre psyché, métaphores de nos âmes...
Un étrange livre, sorte de petit précis anatomique macabre, prolonge ce postulat en le métaphorisant à travers un conte gothique : et si les malformations osseuses, et si les monstres, avaient leur raison d'être, en constituant la preuve que la créature hybride est à l'origine de l'humanité ? C'est ce qu'un savant, biologiste et chirurgien, le Dr Black, va tenter de démontrer au XIXe siècle à travers ses expériences. 

Fascinant, Le Cabinet du docteur Black se compose de deux parties : le récit de sa vie, parsemé d'extraits de lettres et de journaux dans le plus pur style de la littérature fantastique du XIXe, puis une série de planches anatomiques dessinées par le docteur Black himself. On n'a qu'une envie : les encadrer comme autant de radiographies de l'esprit, plus que de corps." (Nelly Kaprièlian - Les Inrocks, novembre 2014)

Carnet de Jolis Mots




Il y a déjà quelques années maintenant, j'ai eu une idée qui me satisfait toujours autant : retranscrire les jolis mots que l'on a pu m'adresser par écrit dans un unique carnet. Cette idée, bien qu'elle puisse paraître prétentieuse au premier abord, est surtout une façon de plus d'accéder à des pensées plus positives au quotidien.
En effet, la tenue de ce carnet permet dans un premier temps de s'attarder sur les paroles agréables que l'on peut recevoir. Puis ensuite, permet de retomber dessus à des moments où le moral est moins haut que d'habitude. Et se sentir moins seul et plus aimé en parcourant des pages pleines d'amour, croyez moi, ça fait du bien.

Puis entre deux articles, retrouvez moi sur
Instagram ♡ Twitter ♡ Facebook ♡ Pinterest ♡ Tumblr

You Might Also Like

2 commentaires

  1. Je possède le beau livre de Hudspeth. Je le trouve vraiment soigné mais j'ai largement préféré la première partie - sur la vie du fictif Dr Black - que la seconde où les planches anatomiques se succèdent.
    Ah et j'adore les carnets lignés, j'en ai bien plus qu'il ne faudrait ;)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, je trouve cette sélection géniale, et en particulier la dernière. Merci pour ce bel article. Je vous invite à passer voir mon blog. Bonne journée.

    RépondreSupprimer

Merci pour ce petit mot !

Like us on Facebook

Instagram