Bilan 2014 x Résolutions 2015

12/31/2014



Tout d'abord, je tiens à vous souhaiter une heureuse année 2015, qu'elle vous approche le plus possible de vos buts et soit source de divers plaisirs. J'espère que vous avez bien fêté ce passage à la nouvelle année et que ce jour férié vous suffira pour vous remettre sur pieds !

Je trouve l'idée de tout mettre à plat durant un petit Bilan de l'année passée et se projeter un peu dans l'année qui arrive peut s'avérer être un bon point de départ pour ne pas partir dans tous les sens. Cet article sera sûrement un peu personnel, mais peu m'importe, je suis beaucoup trop anodine pour avoir des choses à cacher, je crois.
Du coup, si vous avez envie, vous aussi, de vous remettre les pendules à l'heure, alors je vous invite à suivre le mouvement et faire, vous aussi, un "Bilan 2014 x Résolutions 2015" sur votre blog. N'hésitez pas à m'en informer, je serais ravie d'aller le lire !


Bilan 2014

2014, comme les années précédentes, a été riche en rebondissements et émotions, pour moi. Elle a vu naître de superbes moments, et des plus sombres, forcément. Une année constante m'angoisserait beaucoup trop, je crois (je vous ai déjà dit que la demie mesure n'était pas faite pour moi). J'ai tenté de me remettre en question le plus souvent possible et de travailler sur certaines de mes faiblesses.
Cette année, c'est ma tolérance, ma positivité et mon altruisme qui ont été mis à l'honneur, ou du moins que j'ai essayé de façonner un peu, à coup d'auto analyses permanentes et d'acceptation de mes erreurs. J'ai aussi appris -et j'en suis pas peu fière- à m'excuser, même sans qu'on me le réclame. Je faute -> je m'excuse. Et j'essaye même d'en faire un réflexe. Bon, j'essaye, hein. Je reste quelqu'un de buté, d'un peu con, et surtout, je reste humaine. Donc pour la perfection, faudra repasser ! 
Je me suis aussi tournée vers un mode de vie plus en adéquation avec mes valeurs, et ai donc, par exemple, réussi à passer facilement cinq mois sans portable, arrêter la consommation de viande, et privilégier l'achat de seconde main, entre autres. Et j'avoue être plutôt satisfaite de cette petite avancée dans ma vie. 
2014 a aussi été l'année de la révélation professionnelle pour moi, et l'angoissée de la stabilité que je suis a enfin trouvé vers quelle voie elle voulait se lancer à coeur perdu (bon, les événements ont fait que j'ai du retarder tout ça, mais au moins, maintenant, je SAIS, enfin). 
Puis 2014 a aussi marqué un tournant décisif dans ma vie sentimentale, comme vous avez pu le comprendre dans mon dernier article. En effet, après 2ans d'amour et de soutien, LovaLova et moi avons pris la décision que nous étions trop différents pour continuer à partager nos vies. Evidemment, j'ai hâte de rencontrer mille autres personnes et de vivre avec elles ce que j'ai à vivre, peu importe la finalité. Mais il aura toujours une petite place attitrée dans mon coeur d'artichaut. J'ai beaucoup donné, mais aussi beaucoup re!u durant cette chouette relation, et je ne regrette que peu de choses, si regret il doit y avoir. Je suis fière et heureuse d'avoir passé ces 2 jolies années à ses côtés.
Je reprends donc mon semblant d'indépendance et part voir ce qu'il se passe ailleurs (je vous en parlerais plus en détail très bientôt). Je reviendrais quand même régulièrement sur Nantes, parce que c'est quand même une ville à laquelle je tiens, beaucoup. 

Résolutions 2015

Je n'ai jamais été pour les résolutions que l'on fait voler en éclat à peine les premiers verres de l'année décuvés. Mais comme l'humain est censé être en perpétuelle évolution, je ne compte pas m'arrêter sur mes maigres acquis et ai quelques points sur lesquels j'aimerai particulièrement travailler.
Le voyage : J'ai toujours voulu être libre dans mes déplacements mais me suis toujours mis des bâtons dans les roues. Maintenant, stop. Je ne cherche plus d'excuses et je me balade. Bon, par contre, j'ai très peur de la barrière de la langue, donc je vais commencer par explorer timidement ma douce France. Step by Step. 
L'argent : Bon, c'est affreux comme je peux être un panier percé. Et même si j'ai énormément travaillé dessus, je continue à parfois acheter au dessus de mes moyens. Et ça, c'est la merde. Donc ça serait vraiment chouette si je calmais ça. Ou si je me faisais plus d'argent. J'ai tout 2015 pour voir quelle stratégie adopter pour ne pas aller droit à la catastrophe. 
Le rapport à l'autre : J'ai tendance à oublier que je ne suis pas la seule à dépendre de mes faits et gestes, et que je peux faire du tort sans le vouloir. Il serait temps que je réfléchisse (un peu) avant d'agir, je crois, et que j'arrête de tout faire sur l'impulsion, lorsque d'autres personnes sont en jeu. 
Mes barrières : S'il y a quelque chose chez moi qui a le don de mettre mes proches hors d'eux, c'est bien ma réaction face aux obstacles. J'ai tendance à commencer par me prostrer, voir ça comme la plus grande des montagnes jamais aperçue (plus c'est petit, plus ça me tétanise), puis au lieu de foncer dedans tête baisser pour la faire tomber, ou simplement la contourner pour continuer mon chemin initial, je change tout simplement de route. Et ça, c'est finalement pas très intelligent, au long terme. Du coup, il serait temps que j'apprenne à me confronter aux montagnes, petit à petit. 
Ma fragilité : Ca fait bientôt 24ans que je fais la dure, que, par réflexe, je fais croire que tout glisse sur moi. C'est pourtant faux. Je ne pense pas qu'être fragile aille forcément de paire avec la faiblesse. Il est désormais temps pour moi de me faire violence pour accepter encore plus mes émotions, et surtout, les partager. Parfois, j'ai mal. Parfois, je suis amoureuse (très) vite. Parfois j'en veux aux gens. Et tout ça, il est bon de le dire, je pense, afin de laisser l'autre choisir d'agir en fonction, ou non. 
Mon corps : Je continuerai sur ma lancée, à le montrer quand j'en ai envie, et le cacher quand ça me plaît, en user comme il me chante, parce qu'il n'appartient qu'à moi et que je suis seule décisionnaire de ce qu'il peut bien lui arriver. Merci donc de vous abstenir de juger de ce qui relève de mon propre respect. Par contre, il est évident que si ça ne vous plaît pas (parce que ça ne risque pas d'aller en s'arrangeant), vous pouvez toujours vous éloigner, je ne vous en tiendrais pas rigueur, promis.
Le blog : Je vais essayer de ne publier que par plaisir, et tant pis si ça fait chuter le nombre de vues, mais au moins, ce sera fait avec le coeur. Et je suis sûre que vous êtes assez chouettes pour le comprendre !

Pour le reste, je laisse la vie, le monde et moi même me surprendre au quotidien et me porter vers une voie à laquelle je n'avais jamais pensé jusqu'alors.


Et vous alors, des résolutions ? des erreurs à ne pas réitérer ? 

You Might Also Like

2 commentaires

  1. Tu as bien raison en ce qui concerne le blog ! Moi je me met la pression pour au final ne rien publier ...
    Un excellent réveillon à toi ! :)

    Dazyure

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année! Je trouve ça génial que tu arrives à faire autant de travail sur toi aussi jeune! Il m'aura fallu bien plus longtemps pour comprendre que j'avais le droit d'être sensible sans passer pour une mauviette, que j'avais le droit de faire selon mes envies et pas forcément ce qu'on attendait de moi, mais aussi que j'avais le devoir de ne pas faire aux autres ce que je n'aimerai pas qu'on me fasse. Alors oui, moi aussi j'en ai des résolutions : elles sont au nombre de 5 : 1. arrêter de me plaindre (faire bouger les choses ou les accepter) 2. faire ce que j'aime, aimer ce que je fais 3. ne plus penser argent, mais écologie et santé 4.arrêter avec le matérialisme et garder des souvenirs plus que des objets 5. briser mon addiction aux écrans en tout genre (laisser le téléphone au fond du sac et éteindre l'ordi) pour faire un max de vrais trucs dans la journée.
    J'ai commencé à les suivre 10 jours avant la fin d'année, et pour l'instant ça marche plutôt bien :)
    On refait un point dans 3 mois? :P

    RépondreSupprimer

Merci pour ce petit mot !

Like us on Facebook

Instagram